Actualité

Lons-le-Saunier est la troisième ville la plus recruteuse de Franche-Comté

Posté le 24 Fév. 2016


On a plus de chances d’être embauché de janvier à mars. Jobijoba constate « de plus nombreux recrutements » en début d’année, qui coïncident « avec les périodes de bilans annuels achevés par les entreprises ». À l’inverse, l’été et la fin d’année sont moins propices aux embauches.

Cette étude a été réalisée à partir des cinq millions d’offres d’emploi collectées sur le site durant l’année 2015. Et il en ressort pour notre région que la Bourgogne recrute davantage. Sur les 156 055 offres proposées en 2015, 58,8 % étaient en effet situées en Bourgogne et 41,2 % en Franche-Comté. Le top 10 des villes les plus opportunes pour trouver de l’emploi n’est également pas à l’avantage des Francs-Comtois puisque sept d’entre elles se situent en Bourgogne (Dijon, Mâcon, Beaune, Auxerre, Sens, Nevers, Chalon-sur-Saône). Les trois villes restantes, les plus recruteuses de Franche-Comté, étant Besançon, Belfort et Lons-le-Saunier. Dans ses analyses par bassins d’emplois réalisées avec la Direccte, Pole emploi reconnaît aussi que le bassin lédonien est l’un des moins touché par le chômage, représentant 9 % de l’emploi salarié franc-comtois principalement axé autour des services (44 % des effectifs) et de l’industrie (29 %)*.

 

On recherche des caristes, des techniciens de maintenance et des régleurs

 

Dans ce baromètre, Jobijoba distingue sans surprise l’industrie comme principal secteur employeur, mais aussi le commerce, la vente et le BTP par ordre d’importance. « Le social, les services à la personne et la santé sont également en forte progression », constate Anne-Julie Leserviget, sa spécialiste conseils emploi. Dans le Jura comme en région, suivent enfin les transports et la logistique qui concentrent aussi quelques-uns des profils les plus recherchés.

Tous les chauffeurs poids lourds, les techniciens de maintenance, caristes et régleurs ne devraient ainsi pas avoir de difficultés à trouver un emploi. Il y a aussi de plus nombreuses offres pour les commerciaux, infirmiers, aides-soignants, électriciens, maçons, assistantes maternelles et coiffeurs. Le Jura regrouperait 15 % des offres d’emploi de la Franche-Comté d’après Jobijoba, « le Doubs tenant le haut du panier avec la majeure partie des offres (52 %) ».

 

Voir l'article

 

Partager cette page